Quels sont les Frais des TPE en 2023 ?

Apprenez le fonctionnement des TPE : encaissement, authentification, frais associés, et comparaison des offres pour optimiser la gestion financière de votre entreprise.

Comprendre le fonctionnement d'un TPE

Un Terminal de Paiement Électronique (TPE) est un dispositif qui permet d'enregistrer et de traiter les transactions effectuées par carte bancaire. Son fonctionnement repose sur plusieurs étapes clés :

  • L'encaissement : Le commerçant entre le montant à payer sur le TPE.
  • L'authentification : Le client insère ou approche sa carte bancaire du terminal, qui lit les informations contenues dans la puce ou la bande magnétique de la carte.
  • La demande d'autorisation : Le TPE envoie une demande d'autorisation à la banque du client via une connexion internet ou mobile.
  • La validation : Si les fonds sont disponibles, la banque autorise la transaction et le TPE imprime un ticket de paiement.
  • La télécollecte : En fin de journée, le TPE envoie les transactions du jour à la banque du commerçant, qui crédite son compte du montant total.

Il existe différents types de TPE (fixes, mobiles, virtuels) et leur coût varie en fonction de plusieurs facteurs tels que le type d'appareil, le prestataire, le volume de transactions, etc.

Les types de TPE disponibles sur le marché

Sur le marché, on distingue généralement trois types de TPE principaux selon vos besoins et contraintes spécifiques :

  • Les TPE fixes : Ils sont destinés aux points de vente fixes, comme les boutiques ou les restaurants, où les transactions sont effectuées au même endroit.
  • Les TPE mobiles : Ils sont adaptés aux commerçants mobiles tels que les livreurs, les chauffeurs de taxi ou les professionnels de la santé à domicile. Ces appareils utilisent une connexion 3G/4G ou un smartphone pour traiter les paiements.
  • Les TPE virtuels : Ils permettent d'encaisser des paiements à distance sans appareil physique, idéal pour les ventes en ligne ou par téléphone.

Chaque type de TPE a des caractéristiques spécifiques qui influencent son prix, ses frais de transaction et son utilisation. Il est donc essentiel de bien comprendre ces différences avant de faire votre choix.

Détails des frais associés à l'utilisation d'un TPE

Frais de location ou d'achat du matériel

L'achat ou la location d'un TPE représente un coût initial non négligeable pour les entreprises. Les prix d'acquisition varient entre 29€ et 500€ selon les options choisies et le modèle de l'appareil. Par exemple, un TPE 3G comme le Smile&Pay Maxi coûte 249€, soit 12,45€ sur 24 mois.

La location d'un TPE, en revanche, génère des frais mensuels récurrents qui peuvent s'élever entre 20€ et 40€ par mois selon le modèle et le fournisseur. Certains contrats de location de TPE peuvent s'étendre sur plusieurs années, allant parfois jusqu'à 6 ans, avec des coûts totaux sur cette durée allant de 1200€ à 1400€.

Il faut également prendre en compte les frais annexes qui peuvent s'ajouter, tels que les frais d'installation, de connexion ou d'abonnement à un service GPRS pour les modèles mobiles.

Enfin, il faut savoir que certaines offres, bien que moins chères en apparence, peuvent cacher des frais de dossier, des engagements longs, un nombre limité de transactions et surtout aucun support technique en cas de problème. Il est donc recommandé de bien lire les conditions de l'offre avant de faire un choix.

Frais de transaction par carte bancaire

Les frais de transaction par carte bancaire correspondent au coût prélevé par le fournisseur du TPE sur chaque transaction effectuée. Ces frais varient généralement entre 1,65% et 2% du montant total de la transaction.

Certains fournisseurs de TPE, comme Stancer, proposent des offres compétitives pour les commerçants effectuant plus de 150 transactions par mois. Dans ce cas, le taux de commission peut être réduit à 0,65% HT avec un abonnement mensuel de 29€ HT (facturé annuellement) ou 35€ HT (facturé mensuellement) et un engagement minimum de 12 mois.

D'autres fournisseurs, comme iZettle, proposent des frais de transaction de 1,75% sans abonnement, avec un terminal de paiement connecté à un prix d'achat de 19€.

Il est important de noter que ces coûts peuvent varier en fonction du type de carte bancaire utilisée (Visa, Mastercard, American Express) et du pays d'émission de la carte. Par exemple, les transactions effectuées avec une carte American Express peuvent entraîner des frais plus élevés.

Il est donc essentiel de bien comparer les offres des différents fournisseurs de TPE en fonction de votre volume de transactions et du type de cartes bancaires majoritairement utilisées par vos clients.

Frais d'abonnement au service

L'abonnement au service de TPE est un autre coût à prendre en compte. Celui-ci peut varier en fonction du fournisseur et des services inclus. Par exemple, Smile&Pay propose un taux de commission de 0,65% HT avec un abonnement mensuel à 29€ HT (ou 35€ HT facturé mensuellement) sur une durée de 12 mois. D'autres fournisseurs, comme Yavin, proposent un abonnement à 25€HT/mois avec des commissions situées entre 0,6% et 1%.

Il est aussi possible de trouver des offres sans abonnement, comme SumUp et Smile&Pay qui proposent des terminaux mobiles entre 39€ et 100€ à l'achat, sans frais mensuels additionnels. Les frais de transaction peuvent alors être plus élevés.

Il est donc nécessaire de bien étudier ces offres pour choisir celle qui correspond le mieux à votre volume de transactions et à votre budget.

Frais cachés possibles

En dépit des coûts initiaux et des frais de transaction, l'utilisation d'un TPE peut entraîner des frais cachés non négligeables.

  • Les frais d'installation et de maintenance : Certaines entreprises facturent des frais supplémentaires pour l'installation et la maintenance de l'équipement. Ces frais peuvent rapidement s'accumuler et représenter un coût significatif sur le long terme.
  • Les frais de connexion : Pour les TPE mobiles ou virtuels, des frais de connexion internet ou de données mobiles peuvent s'appliquer.
  • Les frais de mise à jour : Les TPE nécessitent des mises à jour régulières pour garantir leur sécurité et leur efficacité. Certains fournisseurs peuvent facturer ces mises à jour.
  • Les frais de non-utilisation : Si votre TPE n'est pas utilisé pendant une certaine période, certains fournisseurs peuvent vous facturer des frais de non-utilisation.

Il est donc crucial de bien lire le contrat et de poser toutes les questions nécessaires avant de s'engager avec un fournisseur de TPE.

Comparatif des offres des principaux fournisseurs de TPE

Dans cette section, nous allons comparer les offres de différents fournisseurs de TPE en se basant sur les critères évoqués précédemment : frais de location ou d'achat du matériel, frais de transaction et frais d'abonnement.

iZettle propose un terminal à 19€, avec des frais de transaction de 1,75% et sans abonnement.

SumUp offre également une solution sans abonnement, le terminal mobile coûte entre 39€ et 100€ et les frais de transaction sont légèrement plus élevés.

Stancer, pour sa part, propose une offre intéressante pour les commerçants effectuant plus de 150 transactions par mois : le taux de commission peut être réduit à 0,65% HT avec un abonnement mensuel de 29€ HT (facturé annuellement) ou 35€ HT (facturé mensuellement) et un engagement minimum de 12 mois.

Smile&Pay propose un TPE 3G à 249€, soit 12,45€ sur 24 mois. Le taux de commission est de 0,65% HT avec un abonnement mensuel à 29€ HT (ou 35€ HT facturé mensuellement) sur une durée de 12 mois.

Il est donc essentiel de bien comparer ces offres pour choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

L'impact des frais de TPE sur la rentabilité de votre entreprise

Les frais de TPE impactent directement la rentabilité de votre entreprise. Une commission prélevée sur chaque transaction réduit le montant net reçu. Par exemple, pour un TPE facturant 1,65% par transaction, une vente de 100€ ne rapporterait que 98,35€ à votre entreprise.

Il faut aussi prendre en compte les frais fixes, comme les frais d'abonnement ou de location de l'appareil, qui peuvent peser sur le bénéfice, surtout lors des périodes de faible activité.

Les frais cachés comme les coûts d'installation, de maintenance ou de mise à jour peuvent également réduire votre marge.

Pour minimiser l'impact de ces frais sur votre rentabilité, il est crucial de bien analyser et comparer les offres des fournisseurs de TPE. Une bonne compréhension de votre volume de transactions et de votre panier moyen vous aidera à choisir l'offre la plus rentable pour votre entreprise.

Choisir entre l'achat et la location d'un TPE

Le choix entre l'achat et la location d'un TPE dépend largement des besoins spécifiques de votre entreprise et de votre budget.

L'achat d'un TPE présente l'avantage d'un coût fixe initial, sans frais mensuels supplémentaires. Les tarifs pour un nouveau TPE varient généralement de 0€ (si votre smartphone sert de TPE) à 350€. C'est une option à considérer si vous prévoyez d'utiliser le terminal sur le long terme et que votre activité est stable.

D'un autre côté, la location d'un TPE offre plus de flexibilité. Les frais mensuels peuvent varier entre 13€ et 40€. Cette option peut être plus avantageuse pour les entreprises ayant une activité irrégulière ou ne souhaitant pas engager un investissement important dès le départ. Il est également possible de déduire les frais de location dans votre déclaration fiscale.

Cependant, il faut faire attention aux conditions des contrats de location qui peuvent comporter des engagements sur plusieurs années, des frais cachés ou des frais de résiliation élevés.

De plus, quel que soit votre choix, n'oubliez pas de prendre en compte les frais de transaction qui s'ajoutent au prix d'achat ou de location. Ces frais correspondent généralement à un pourcentage prélevé sur chaque transaction, allant de 1 à 2% en moyenne.

Enfin, considérez les frais supplémentaires tels que les frais de maintenance, les frais d'installation ou les coûts de mise à jour qui peuvent s'ajouter au coût global de votre TPE.

En somme, l'achat et la location de TPE ont chacun leurs avantages et inconvénients. Il est important de bien étudier vos besoins, votre budget et les différentes offres disponibles sur le marché avant de faire votre choix.

Comment le coût des transactions par carte bancaire est calculé ?

Le coût des transactions par carte bancaire repose essentiellement sur un pourcentage du montant de la transaction, qui varie en fonction du prestataire du TPE, du type de carte bancaire utilisée (Visa, Mastercard, etc.) et parfois de la localisation de l'émetteur de la carte.

En effet, les frais de transaction peuvent atteindre jusqu'à 2,85 % si l'émetteur de la carte se trouve en dehors de l'EEE.

De plus, il faut noter que certains fournisseurs de TPE peuvent également facturer des frais de traitement fixes pour chaque transaction.

Pour résumer, le calcul du coût d'une transaction par carte bancaire est généralement effectué selon l'équation suivante :

Coût total de la transaction = Coût du matériel (achat ou location) + Coût de la transaction (commission facturée par le fournisseur du TPE) + Autres frais éventuels (abonnement mensuel, maintenance, etc.)

Il est donc essentiel de bien comprendre ces différents éléments pour estimer correctement le coût total d'utilisation d'un TPE.

Besoin d'un

terminal de paiement

?

Découvrez notre guide complet et nos meilleurs avis pour vous aider à faire votre choix.

Découvrez nos tops avis pour votre
terminal de paiement
>